Democratic Republic of the Congo
Voluntary National Review 2020

Following the adoption of the Sustainable Development Goals (SDGs), the DRC starting in 2016, when the Congolese Observatory for Sustainable Development was created, a structure that can monitor, assess and report on the implementation of the SDGs. By and against the backdrop of a largely participatory and inclusive approach, the country has achieved Activities below:

  • Contextualization and prioritization of SDG targets;
  • Location of the SDGs at the sub-national level;
  • Alignment of National Strategic Development Plan and Strategies sector and provincial sectoral targets on the SDGs.

At the same time, the DRC has expanded its framework of SDG indicators. First, it has undertaken the statistical mapping to identify the sources of statistical data that may be to identify the gap in terms of statistical data. Second, the country has developed a multi-year statistical data collection programme through a household survey, which will feed the SDG indicators. Third, the DRC has innovated by organising a population perception survey on the SDGs, leading to the estimating a Sustainable Development Perception Index.

In addition, the DRC has led, on the one hand, to raise awareness among stakeholders and on the other implementation of public policies to achieve the SDGs. Thus, from the very beginning, launch of the SDGs, civil society has been sensitized, alongside the Ministries. In fact, it's civil society has taken action in the SDGs in the SDGs. reflections that will inform public policy. About Policies public development, the following results and challenges should be summarised:

On the social front, reforms have been carried out to, among other things, expand coverage of social protection. Budgetary resources allocated to the health sector have increased and courageous steps are being taken to put in place coverage universal health care. In addition, the Government has taken a new strategic direction to effectively combat hunger and malnutrition. Additional efforts are being made to reduce the level of extreme poverty and inequality.

In order to give priority to access to education for all, the Government has made effective the free of charge for basic education. A quality assurance scheme has also been set up and the teacher recruitment system reformed. Gender equality is one of the most DRC's priorities. Reforms to the legal framework on women's rights have been leading in particular to the revision of the Family Code. Efforts, however, have been made still need to be provided, in particular to annihilate certain cultural burdens.

On the other hand, the significant decline in growth has increased inequality and deprived the government of resources, including basic social services. Notwithstanding an offer access to water is a challenge, as is access to electricity. The offer energy is very loss-making, despite the enormous potential. The liberalisation of the sector has not have not had the expected effects until now. However, several ongoing projects are expected to increase electric supply.

On the environmental front, several mitigation and adaptation projects climate change has been initiated, but this requires more sectoral synergies. In addition, a significant investment in the collection of environmental information and data is to better understand the sector. In addition, several conservation and protection of biodiversity, including parks and nature reserves, are regularly undertaken.

As a post-conflict country, the DRC still faces security challenges Punctual. Nevertheless, large-scale military operations have reduced the number of armed groups. The country has taken courageous action to curb corruption and enable everyone to have access to justice. Respect for human rights has also seen significant progress.

Overall, the implementation of the SDGs is based on a multi-party partnership. However, additional efforts are required. A framework for accelerating implementation SDGs is being considered. But the important challenge remains the mobilization of resources.

Faisant suite à l’adoption des Objectifs de Développement Durable (ODD), la RDC a procédé, à partir de 2016, à la création de l’Observatoire Congolais du Développement Durable, une structure susceptible de suivre, évaluer et rendre compte de la mise en oeuvre des ODD. Par son entremise et sur fond d’une approche largement participative et inclusive, le pays a réalisé les activités ci-après :

  • Contextualisation et priorisation des cibles des ODD;
  • Localisation des ODD au niveau infranational;
  • Alignement du Plan National Stratégique de Développement ainsi que des Stratégies sectorielles et provinciales sur les cibles priorisées des ODD.

Parallèlement, la RDC a étoffé son cadre d’indicateurs d’ODD. Primo, elle a entrepris la cartographie statistique pour inventorier les sources des données statistiques susceptibles de renseigner les différents indicateurs et dégager le gap en termes des données statistiques. Secundo, le pays a développé un programme pluriannuel de collecte des données statistiques à travers une enquête-ménage, qui devra nourrir les indicateurs ODD. Tertio, la RDC a innové en organisant une enquête de perception de la population sur les ODD, conduisant à l’estimation d’un Indice de Perception du Développement Durable.

Par ailleurs, la RDC a conduit, d’une part, la sensibilisation des parties prenantes et d’autre part, la mise en oeuvre des politiques publiques pour l’atteinte des ODD. Ainsi, dès le lancement des ODD, la société civile a été sensibilisée, à côté des Ministères. D’ailleurs, c’est dans ce cadre que la société civile a posé aussi bien des actions allant dans le sens des ODD que des réflexions qui devront informer les politiques publiques. Au sujet des politiques publiques mises en place, il y a lieu de noter sommairement les résultats et les défis ci-après:

Sur le plan social, des reformes ont été menées pour, entre autres, élargir la couverture de la protection sociale. Les ressources budgétaires allouées au secteur de la santé ont connu une hausse continue et des mesures courageuses sont prises pour mettre en place une couverture sanitaire universelle. Par ailleurs, le Gouvernement a pris une nouvelle orientation stratégique pour lutter efficacement contre la faim et la malnutrition. Des efforts additionnels sont entrepris pour réduire le niveau de l’extrême pauvreté et des inégalités.

Dans le but de privilégier l’accès à tous à l’éducation, le Gouvernement a rendu effective la gratuité de l’enseignement de base. Un dispositif d’assurance qualité a été aussi institué et le système de recrutement des enseignants reformé. L’égalité entre le sexe constitue l’une des priorités de la RDC. Des réformes du cadre juridique relatif aux droits de la femme ont été menées conduisant notamment à la révision du Code de la famille. Toutefois, des efforts restent encore à fournir, notamment pour annihiler certaines pesanteurs culturelles.

Par ailleurs, le recul significatif de la croissance a accru les inégalités et privé le gouvernement des ressources, notamment pour offrir les services sociaux de base. Nonobstant une offre appréciable, l’accès à l’eau constitue un défi tout comme l’accès à l’électricité. L’offre énergétique est très déficitaire, en dépit du potentiel énorme. La libéralisation du secteur n’a pas eu jusque-là les effets attendus. Toutefois, plusieurs projets en cours devraient accroître l’offre électrique.

Sur le plan environnemental, plusieurs projets d’atténuation et d’adaptation au changement climatique ont été initiés mais cela requiert davantage des synergies sectorielles. En outre, un investissement important dans la collecte d’informations et données environnementales est requis pour mieux cerner le secteur. Par ailleurs, plusieurs programmes de conservation et protection de la biodiversité, dont les parcs et réserves naturels, sont régulièrement entrepris.

En tant qu’un pays post-conflit, la RDC reste encore confrontée à des problèmes sécuritaires ponctuels. Néanmoins, des opérations militaires d’envergure ont permis de réduire le nombre des groupes armés. Le pays a entrepris des actions courageuses pour endiguer la corruption et permettre à tous d’accéder à la justice. Le respect des droits de l’homme a connu aussi des progrès très appréciables.

Globalement, la mise en oeuvre des ODD se fait sur fond d’un partenariat multipartite. Cependant des efforts additionnels sont requis. Un cadre d’accélération de la mise en oeuvre des ODD est envisagé. Mais, le défi important reste la mobilisation des ressources.

Focal point
Observatoire Congolais du Développement Durable (OCDD)
www.ocdd.cd
Documents & Reports

National Reports

Partnerships & Commitments
The below is a listing of all partnership initiatives and voluntary commitments where Democratic Republic of the Congo is listed as a partner in the Partnerships for SDGs online platform.
United Nations