Niger
Voluntary National Review 2021

Watch video of panel where the VNR was presented

Messages in the framework of the National Voluntary Review (NVR) 2021 on Sustainable Development Goals (SDGs)

The 2021 National Voluntary Report is the result of extensive consultations despite the Covid-19 pandemic and covers SDGs 1, 2, 3, 8, 10, 12, 13, 16 and 17.

This report was participatory and inclusive in accordance with the principle of "leave no one behind." Niger has madesignificant progress from 2015 to 2020 in achieving the SDGs.

SDG 16: The good quality of political and socio-economic governance has led to the growth of indicators - an increase in gross domestic product (GDP) of 16% - over the past ten years.

SDG 8: On the economic front,Niger has shown resilience in the face of various security shocks, lower prices for the main export ore (uranium), floods, border closures, climate change and COVID-19. The average GDP growth rate for the period 2016-2019 was 5.9%. Initially estimated at 6.9%, the growth rate is set at 1.2% in 2020 following the effects of COVID-19. Niger is one of five African countries that would show resilience in the face of the COVID-19 economic crisis. Improvedindicators oftherecorded standard of living are the result of pro-poor inclusive economic growth.

SDG1: The poverty line is falling by one percentage point per year with a more significant decline in rural areas in line with the resultsof the implementation of Initiative 3N. However, the number of pauvres increased over the period by 438,000. A longitudinal telephone survey on the impact of COVID-19 conducted in 2020 by the INS revealed that this pandemic has not had much effect on household access to basic necessities and 80% of rural and urban households regularly source from the market.

SDG 2 and 3: The nutritional status of the population from 2015 to 2020 hasimproved. Thisis reflected by the 2.3 percentage point decrease inoverall acute malnutrition,and nearly 2 percentage points of severe acute malnutrition. In addition, the health of the population has improved, resulting ina year-to-year increase in life expectancy from 2016 to 2019. A longitudinal telephone survey conducted by the INS on the impact of COVID 19 revealed that themajority (97.4%) those who needed health services for another disease were able to seek treatment. The main barrier to accessing health services when needed is lack of resources.

SDG 10: Inequality is lower compared to some countries, notablyBenin(0.478 in 2015), Togo (0.43 in 2015) or Ivory Coast (0.42 in 2015),although theGini index saw a small increase of 0.05 to 0.35 in 2019.

SDG 13: On climate change, Niger has developedpolicy frameworks to deal with shocks and other climate hazards. However, the numberof flood victims increased between 2018 and 2020 from 142,715to 639870 and the number of deaths also increased from 40 to 65 over the same period.

SDG 17: Thanks to the implementation of structural reforms, the mobilization of tax revenues has seen a new dynamism, with an improvement of 2% per year. FDI, as for FDI, they increased by more than 250% between 2016 and 2020. Publicdebt remains viable and the risk of over-indebtedness is "moderate" as a result of a prudent debt policy.

The 2020-2030 agenda for accelerating the SDGs focuses on promoting good political and economic governance and overhauling the education system with a view to making demographic assets and economic dividends. In addition, the Government will continue to translate SDDCINiger-2035 into inclusive development plans focused, among other things, on human capital, including the schooling of girls and the training of women.

Watch video of panel where the VNR was presented

Messages clés dans le cadre de la Revue Nationale Volontaire (RNV) 2021 sur les Objectifs de Développement Durable (ODD)

Le rapport national volontaire 2021 est issu de larges consultations malgré la pandémie du Covid-19 et couvre les ODD 1, 2, 3, 8, 10, 12, 13, 16 et 17.

Ce rapport a été participatif et inclusif conformément au principe de « ne laisser personne de côté ». Le Niger a réalisé d’importants progrès de 2015 à 2020 dans l’atteinte des ODD.

ODD 16 : La bonne qualité de la gouvernance politique et socio-économique a favorisé la progression des indicateurs – accroissement du Produit intérieur brut (PIB) de 16% – les dix dernières années.

ODD 8 : Sur le plan économique, le Niger a affiché une résilience face aux différents chocs sécuritaire, baisse du prix du principal minerai d’exportation (uranium), inondations, fermeture des frontières, changement climatique et la COVID-19. Le taux de croissance moyen du PIB sur la période 2016-2019 s’est établi à 5,9%. Estimé initialement à 6,9%, le taux de croissance se planche à 1,2% en 2020 suite aux effets de COVID-19. Le Niger fait partie des cinq pays africains qui afficheraient une résilience face à la crise de la COVID-19 sur l’économie . L’amélioration des indicateurs du niveau de vie enregistrée est la résultante de la croissance économique inclusive pro-pauvre.

ODD1 : le seuil de pauvreté connaît une baisse d’un point de pourcentage par an avec une baisse plus sensible en milieu rural en lien avec les résultats de la mise en œuvre de l’Initiative 3N. Cependant, le nombre de pauvres s’est accru sur la période de 438.000. Une enquête téléphonique longitudinale sur l’impact de la COVID-19 réalisée en 2020 par l’INS a révélé que cette pandémie n’a pas eu beaucoup d’effets sur l’accès des ménages aux produits de première nécessité et 80% des ménages ruraux et urbains s’approvisionnaient régulièrement au marché.

ODD 2 et 3 : l’état nutritionnel de la population de 2015 à 2020 s’est amélioré. Cela est reflété par la baisse de 2,3 points de pourcentage de la malnutrition aigüe globale, et près de 2 points de pourcentage de la malnutrition aigüe sévère. Par ailleurs, l’état de santé de la population s’est amélioré ayant permis un gain de l’espérance de vie à la naissance d’un an de 2016 à 2019. Une enquête téléphonique longitudinale réalisée par l’INS sur l’impact de la COVID 19 a révélé que la majorité (97,4%) de ceux qui avaient besoin des services de santé pour une autre maladie a pu se faire soigner. Le principal obstacle à l’accès aux services de santé en cas de besoin étant le manque de ressources.

ODD 10 : Les inégalités sont moindres par rapport à certains pays, notamment le Bénin (0,478 en 2015), le Togo (0,43 en 2015) ou encore la Côte d’ivoire (0,42 en 2015), bien que l’indice de Gini ait connu une faible augmentation de 0,05 le portant à 0,35 en 2019.

ODD 13 : En matière du changement climatique, le Niger s’est doté de cadres stratégiques pour faire face aux chocs et autres aléas climatiques. Toutefois, le nombre de personnes victimes des inondations s’est accru entre 2018 et 2020 passant de 142715 à 639870 et le nombre de décès a aussi augmenté en passant de 40 à 65 sur la même période.

ODD 17 : Grâce à la mise en œuvre des réformes structurelles, la mobilisation des recettes fiscales a connu un nouveau dynamisme, avec une amélioration de 2% par an. Quant aux IDE, ils ont augmenté en valeur absolue de plus de 250% entre 2016 et 2020. La dette publique reste viable et le risque de surendettement est «modéré» suite à une politique d’endettement prudente.

La décennie d’action 2020-2030, pour l’accélération des ODD, cible la promotion d’une bonne gouvernance politique et économique et la refonte du système éducatif dans l'optique de faire des actifs démographiques, des dividendes économiques. Par ailleurs, le Gouvernement poursuivra la traduction de la SDDCI Niger-2035 en des plans de développement inclusifs axés, entre autres, sur le capital humain notamment la scolarisation des filles et la formation de femmes.

Voluntary National Review 2020

1. This report, which has been the result of extensive consultations despite the Covid-19, covers all SDGs except SDG 14.

2. With regard to the principle of leaving no one behind, efforts are being made committed through the implementation of the social protection policy targeting women, vulnerable children, unemployed young people, disabled people, the elderly, rural populations, people living in a precarious employment and people living in areas of insecurity. Also, a decent work programme incorporating youth entrepreneurship is under way Course.

3. Progress is being made in achieving the SDGs. SDG1 and 2: the poverty rate rose from 45.4% in 2014 to 40.3%1 in 2018, induced, among other things, by the implementation of the security policy nutrition under the Nigerians Initiative Niger. However, the number of poor has increased by about 451,000 due to mainly due to the population surge. Poverty will worsen with the COVID-19 pandemic, including the loss of employment by 4.3% and about 1 million more people in food insecurity. SDGs3: Infant-juvenile and maternal mortality rates decreased substantially from 318 deaths per 1,000, respectively. live births in 1992 to 126 deaths per 1,000 live births in 2015, a decrease of 8.6 points per year on average and 700 deaths per year one hundred thousand live births in 1990, at 520 deaths per hundred thousand births 2015, a decrease of 7.2 points per year on average. This progress are partly linked to the policy of free care for women pregnant and children under the age of 5, accounting for about 28% of the total population. However, only 40% of pregnant women are managed by qualified health workers in 2018. SDG4 and 5: Gross Enrolment Rates Remain Modest by Establishing 2018 to 70.6% in primary and 33.4% in the basic cycle 2, despite the steady increase in the number of staff. To reduce gender inequality, important reforms are being undertaken to curb marriages and pregnancies through the girl's schooling. However, it is disparities between backgrounds, genders and the challenge of quality persist. In urban children have 1.5 and 5 times more chances of being educated in basic cycle 1 and base 2 than those in the middle 2.6 million children and adolescents are out of school. ODD8: With the effects of the 3N initiative and oil development, the average annual GDP growth is 5.7% over the 2016-2019 period, compared with a population growth rate of 3.7%. However, with the COVID-19 pandemic, economic growth would be 1% in 2020. SDG10, Niger recorded a Gini index of 0.340 in 2018, lower than neighbouring countries. SDG13 and 15: the implementation of national environmental policy and sustainable development continues. For example, for an annual target of 213,000 hectares of land to be reclaimed, the target's completion rate is gradually increased from 36% in 2016 to 45% in 2017 and 68% in 2018. SDG16: Governance has improved. The Mo Ibrahim index stood at 51.2, above the African average. However, major challenges remain efficiency of public administration and border security. SDG17: the mobilization of internal resources has increased, notwithstanding many challenges in collecting tax revenues. Indeed, the rate 9.6% of GDP (base 2015) in 2017 to 11.1% in 2018. Migrant remittances are estimated at 2.4% of GDP in 2017.

4. Decade of 2020-2030 actions for accelerating SDGs will be thwarted COVID-19 pandemic that destroys our efforts and undermines our objectives defined in the SDDCI Niger 2035. This justifies the overall plan Government's response to the government for a total of $2.6 billion. US$ over two years with its three health, economic and social components.

1. Le présent rapport, issu de larges consultations malgré la pandémie du Covid-19, couvre tous les ODD, sauf l’ODD 14.

2. S’agissant du principe de ne laisser personne de côté, les efforts sont engagés à travers la mise en oeuvre de la politique de protection sociale qui cible les femmes, enfants vulnérables, jeunes sans emploi, personnes handicapées, personnes âgées, populations rurales, personnes occupant un emploi précaire et personnes vivant dans des zones d’insécurité. Aussi, un programme de travail décent intégrant l’entreprenariat des jeunes est en cours.

3. Des progrès sont accomplis dans la réalisation des ODD. ODD1 et 2: le taux de pauvreté est passé de 45,4% en 2014 à 40,3%1 en 2018, induit entre autres par la mise en oeuvre de la politique en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle sous l’Initiative les Nigériens Nourrissent les Nigériens. Toutefois, le nombre de pauvres a augmenté d’environ 451.000 due essentiellement à la poussée démographique. La pauvreté s’aggravera avec la pandémie du COVID-19 notamment la perte d’emploi de 4,3% et environ 1 million de personnes supplémentaires en insécurité alimentaire. ODD3 : Les taux de mortalité infanto-juvénile et maternelle ont substantiellement baissé passant respectivement de 318 décès pour 1000 naissances vivantes en 1992 à 126 décès pour 1000 naissances vivantes en 2015, soit une baisse de 8,6 points en moyenne par an et de 700 décès pour cent mille naissances vivantes en 1990, à 520 décès pour cent mille naissances vivantes en 2015, soit une baisse de 7,2 points en moyenne par an. Ces progrès sont en partie liés à la politique de la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans, représentant environ 28% de la population totale. Cependant, seulement 40 % des femmes enceintes sont prises en charge par des agents de santé qualifiés en 2018. ODD4 et 5 : Les Taux Bruts de Scolarisation restent modestes en s’établissant en 2018 à 70,6% au cycle primaire et 33,4% au cycle de base 2, malgré l’accroissement régulier des effectifs. Pour la réduction des inégalités de sexe, des réformes importantes sont engagées pour endiguer les mariages et grossesses précoces à travers la scolarisation de la jeune fille. Cependant, il persiste des disparités entre les milieux, les sexes et le défi de la qualité. En effet, les enfants en milieu urbain ont respectivement 1,5 et 5 fois plus de chances d’être scolarisés au cycle de base 1 et base 2 que ceux en milieu rural et 2,6 millions d’enfants et adolescents sont hors de l’école. ODD8 : Avec les effets de l’initiative 3N et l’exploitation du pétrole, le taux de croissance annuel moyen du PIB est de 5,7% sur la période 2016-2019, contre un taux d’accroissement démographique de 3,7%. Toutefois, avec la pandémie du COVID-19, la croissance économique serait de 1% en 2020. ODD10, le Niger enregistre un indice de Gini de 0,340 en 2018, plus faible que celui des pays voisins. ODD13 et 15 : l’implémentation de la politique nationale de l’environnement et du développement durable se poursuit. Ainsi, pour une cible annuelle de 213.000 hectares de terres à récupérer, le taux de réalisation de la cible est progressivement passé de 36% en 2016 à 45% en 2017 et 68% en 2018. ODD16 : la gouvernance s’est améliorée. L’indice Mo Ibrahim s’établit à 51,2, au-delà de la moyenne africaine. Toutefois des défis majeurs demeurent en termes d’efficacité de l’administration publique et de sécurité frontalière. ODD17 : la mobilisation des ressources internes s’est accrue avec nonobstant de nombreux défis dans le recouvrement des recettes fiscales. En effet, le taux de pression fiscale a évolué de 9,6% du PIB (base 2015) en 2017 à 11,1% en 2018. Les envois de fonds des migrants sont estimés à 2,4% du PIB en 2017.

4. La décennie d’actions 2020-2030 pour l’accélération des ODD, sera contrariée par la pandémie COVID-19 qui annihile nos efforts et compromet nos objectifs de développement définis dans la SDDCI Niger 2035. Cela justifie le plan global de réponse élaboré par le Gouvernement pour un montant de 2,6 milliards de dollars US sur deux ans avec ses trois volets sanitaire, économique et social.

Voluntary National Review 2018

Le Niger s’est engagé dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 en intégrant les ODD dans ses documents stratégiques de développement.

Ainsi, pour un meilleur partage d’expériences avec les pairs, le Niger a souhaité présenter son premier Rapport National Volontaire (RNV) au Forum Politique de Haut Niveau 2018.

Le RNV 2018 du Niger fait un focus sur les 6 ODD retenus dans le cadre du FPHN. Il ressort les points saillants suivants par ODD :

  1. En matière d’accès à tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement (ODD 6), la situation de référence révèle que 50% de la population utilise des services d’alimentation en eau potable gérés en toute sécurité à l’échelle nationale. Toutefois, il est constaté que 3,4% de la population rurale et 19,6% de la population urbaine seulement utilisent les services basiques d’assainissement. La poursuite de la mise en œuvre du Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2017-2021 conduira à une nette amélioration des indicateurs.

  2. Pour l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable (ODD 7) : il est à noter qu’au Niger, seulement 3,7% de la population utilisent principalement des carburants et technologies propres en 2015. Pour pallier à cette situation et atteindre l’ODD 7, le Niger s’est doté d’un Plan d’Action Nationale des Energies renouvelables dont la mise en œuvre se poursuit et réduira à terme considérablement le recourt à la biomasse, comme source d’énergie.

  3. S’agissant de, faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables (ODD11) : il est relevé que la proportion de la population urbaine vivant dans des quartiers de taudis, des implantations sauvages ou des logements inadéquats est de 17,9% en 2012. Cependant, dans le PDES 2017-2021 le Gouvernement a prévu des mesures pour améliorer le cadre de vie dans les villes, faciliter l’accès des nigériens à des logements adéquats mais également renforcer la gestion des déchets solides et autres sources de pollution.

  4. En ce concerne les modes de consommation et de production durables(ODD 12) : déjà en 2013, le Niger a adopté un programme décennal dans ce sens afin de promouvoir des bonnes pratiques en la matière. Toutefois, pour l’atteinte de cet objectif des actions supplémentaires et pérennes seront réalisées sur la période de la mise en œuvre du PDES 2017-2021.

  5. S’agissant de la préservation et de la restauration des écosystèmes terrestres (ODD 15) : des progrès sont enregistrés pour certaines cibles notamment les superficies forestières aménagées et reboisées. Cependant, beaucoup reste à faire et le Gouvernement s’y attèle.

  6. Concernant le renforcement des moyens de mise en œuvre dans le cadre du Partenariat mondial pour le développement durable (ODD 17) : le Niger a élargie son assiette fiscale et redynamisé le partenariat privé et institutionnel. Ainsi, le taux moyen de taxation est passé de 26,2% en 2012 à 36,1 % en 2016.

Après la contextualisation de l’Agenda 2030, la prise en compte des ODD et la priorisation de leurs cibles au niveau national, seulement 43 cibles sur 169 et 66 indicateurs sur 232 ont été retenus dans le Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2017-2021 du Niger.

La vision ainsi que les objectifs nationaux de développement déclinés dans la Stratégie Nationale de Développement Durable et de Croissance Inclusive (SDDCI) Niger 2035 et dans le PDES 2017-2021 sont cohérents avec les ODD.

Toutefois, d’énormes difficultés persistent dans la mise en œuvre et le suivi de l’Agendas 2030 au niveau national. Cependant, le Gouvernement du Niger multiplie les initiatives à tous les niveaux, conformément au principe de « ne laisser personne sur le côté », afin d’atteindre les ODD à l’horizon 2030.

Les problèmes majeurs portent essentiellement sur le financement et les capacités du système statistique national à produire des données désagrégées, exhaustives et de qualité pour mesurer et suivre les indicateurs des ODD au niveau national, régional et local.

Focal point
Dr KAMAYE Maâzou
NATIONAL FOCAL POINT FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT
Niger

ADDRESS1: Conseil National de l'Environnement pour un Développement Durable (CNEDD), BP 10193, Niamey
PHONE1: 227 20722559
PHONE2: 227-20724264
FAX1: 227-20724556
E-MAIL1: kamayemaazou@yahoo.fr, kmaazou@gmail.com
E-MAIL2: biocnedd@intnet.ne

Mr. GOUSMANE Moussa
Secrétaire Exécutif du CNEDD
Documents & Reports

National Reports
Report Topics covered Process
National Report - Niger Rio+20;

Partnerships & Commitments
The below is a listing of all partnership initiatives and voluntary commitments where Niger is listed as a partner in the Partnerships for SDGs online platform.
United Nations