Guinea
Voluntary National Review 2018
Après la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola, la Guinées’est dotée d’une Vision d’une Guinée Emergente à l’Horizon 2040 et a bâti, sur cette base, un Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020 comme instrument de mise en œuvre quinquennale de ladite vision. Le PNDES tient compte des principaux Agendas régionaux notamment, la Vision 2020 de la CEDEAO, la Vision 2063 de l’Union Africaine.Le PNDES est aligné sur les ODD et est le cadre unique pour toutes les interventions au développement. La bonne mise en œuvre du PNDES offre ainsi une garantie de progrès dans l’agenda 2030. Pour cette raison, le Gouvernement a mis en place un dispositif approprié de suivi évaluation tirant les leçons de la conduite des programmes de développement antérieurs. La Guinée est partie prenante de la dynamique de renforcement de l’Etat et de consolidation de la paix en tant que pays fragile. Pour répondre à ce souci, le Gouvernement a souscrit à l’Accord de Partenariat de Busan (Corée du Sud) en 2011. Cet Accord présente les bases d’un nouveau partenariat mondial pour l’efficacité de l’aide et intègre la problématique du développement durable avec une attention particulière dans les pays en situation de conflit et de fragilité à travers le New Deal pour l’engagement international dans les Etats fragiles. En outre, le New Deal à travers ses cinq piliers est considéré par le Gouvernement comme un cadre accélérateur de l’atteinte des objectifs du PNDES ainsi que pour la mise en œuvre des ODD. La formulation de la vision à l’horizon 2040 et du PNDES, qui s’est appuyée sur les ODD ainsi que sur l’initiative New Deal en faveur des Etats Fragiles, montre la liaison importante entre le développement durable et la fragilité. A cet égard, le Gouvernement Guinéen organisera un colloque national sur le Développement Durable et la Fragilité en juin 2018. Après deux années de mise en œuvre du PNDES, la République de Guinée s’est portée volontaire pour présenter son premier Rapport National Volontaire (RNV) sur les ODD au Forum Politique de Haut Niveau du Conseil Economique et Social des Nations Unies en Juillet 2018. Dans ce RNV, la Guinée considère les questions de résilience et de durabilité des ressources, des écosystèmes et des modes de vie comme des priorités, dans le cadre du thème principal du forum politique de haut niveau 2018: Transformation vers des sociétés durables et résilientes. Le cadre institutionnel de préparation du RNV 2018 s’est basé sur un processus de collaboration entre les Institutions Nationales concernées par la mise œuvre des ODD et les PTF. Il comprend des organes de préparation, qui sont le Comité de Pilotage, la Commission Consultative d’Experts et l’équipe du Secrétariat Technique. Un atelier de concertation qui a réuni toutes les parties prenantes en Guinée. Au fur et à mesure que le pays avance, des défis dans plusieurs domaines, notamment la localisation parfaite des cibles et indicateurs ODD, l’amélioration de l’implication de toutes les parties prenantes au Guinée dans la mise en œuvre des ODD, l’ajustement du dispositif institutionnel de mise en œuvre des ODD, la mobilisation des ressources et la disponibilité et gestion des données, devront être résolus. Par ailleurs, ci-dessous, quelques mesures nécessaires pour améliorer le développement durable du pays:  l’amélioration de la gouvernance;  l’accroissement et l’amélioration du capital humain;  la réduction des inégalités;  l’accès aux services sociaux de base;  le renforcement des capacités de collecte, de traitement et de diffusion des données statistiques ;  la poursuite de la vulgarisation et l’appropriation des ODD au niveau national et local. Aussi, la Guinée s’appuiera sur le partenariat public- privé et sud- sud et sur les financements novateurs pour la mise en œuvre des ODD. Encore, la Guinée envisage de produire le RNV annuellement, et organisera des ateliers de concertation et de validation à l’issue de la préparation de chaque rapport. La République de Guinée compte beaucoup sur ce forum politique de haut niveau pour partager et discuter avec la communauté internationale les difficultés qu’elle rencontre dans son processus d’implémentation des ODD. Ainsi, la Guinée est consciente des limites qui sont à la base du bilan mitigé OMD et que des dispositions sont réunies pour que le bilan ODD soit bien meilleur.
Focal point
Mr. Kankou Moussa Camara
Secrétaire exécutif
Conseil national pour l'environnement et le développement durable
Tel: +224 657 54 58 22
Email: kankomoussa2@gmail.com

Documents & Reports

Partnerships & Commitments
The below is a listing of all partnership initiatives and voluntary commitments where Guinea is listed as a partner or lead entity in the Partnerships for SDGs online platform
Climate and Clean Air Coalition (CCAC)

The best opportunity to slow the rate of near-term warming globally and in sensitive regions such as the Arctic is by cutting emissions of short-lived climate pollutants (SLCPs) – most notably methane, black carbon and some hydrofluorocarbons (HFCs). Widespread reductions, which complement the need for aggressive global action on carbon dioxide, contribute significantly to the goal of limiting warming to less than two degrees. Reducing SLCPs can also advance national priorities such as protecting air quality and public health, promoting food security, enhancing energy efficiency, and alleviat...[more]

Partners
111 Partners, 50 State and REIO, 16 IGO and 45 NGO partners (as of April 2016). Full list: http://ccacoalition.org/en/partners
Action Network
Sustainable Development Goals
Fisheries Conservation in the Wider Caribbean Region through FAO's Western Central Atlantic Fisheries Commission (WECAFC)

The general objective of the Commission is to promote the effective conservation, management and development of the living marine resources of the area of competence of the Commission, in accordance with the FAO Code of Conduct for Responsible Fisheries, and address common problems of fisheries management and development faced by members of the Commission. 16 of WECAFC's 35 members are considered small island developing States.

Partners
Member governments: Antigua and Barbuda, Bahamas, Barbados, Belize, Brazil, Colombia, Costa Rica, Cuba, Dominica, France, European Community, Grenada, Guatemala, Guinea, Guyana, Haiti, Honduras, Jamaica, Japan, Korea (Rep. of), Mexico, Netherlands, Nicaragua, Panama, Saint Kitts and Nevis, Saint Lucia, Saint Vincent and the Grenadines, Spain, Suriname, Trinidad and Tobago, United Kingdom, United S...[more]
Action Network
Sustainable Development Goals
Guinea commits to establish a budget line for reproductive health commodities and to secure 10 life-saving essential medications in at least 36 facilities providing basic obstetric care and 9 structures with comprehensive obstetric care by 2012

Guinea commits to establish a budget line for reproductive health commodities; ensure access to free prenatal and obstetric care, both basic and emergency; ensure provision of newborn care in 2 national hospitals, 7 regional hospitals, 26 district hospitals, and 5 municipality medical centres; and introduce curriculum on integrated prevention and care of new born and childhood illnesses in health training institutes. Guinea also commits to secure 10 life-saving essential medications in at least 36 facilities providing basic obstetric care and 9 structures with comprehensive obstetric care by ...[more]

Partners
Action Network
Sustainable Development Goals
Statements
16 Jul 2018
20 Jun 2012
United Nations