Tunisia
Voluntary National Review 2021

Key Messages

Tunisia

Continuing its commitments to implement the 2030 Agenda for Sustainable Development, Tunisia presents its second National Voluntary Report 2021 and reaffirms its commitment and determination to implement the SDGs despite a very difficult COVID 19 pandemic.

Implementation of the SDGs in Tunisia began with the adoptionof the first post-revolution development plan (2016-2020), and 80% of the SDG targets were in line with this plan.

Tunisia has made democratic progress, a young democracy born of open and inclusive dialogue, and held free and transparent presidential and legislative elections at the end of 2019.

In Tunisia, access to electrification and drinking water is almost widespread throughout the country. School is compulsory and free for children aged 6 to 16. The enrolment rate for 6-year-olds reached 99.5% for 2019-2020.

The State guarantees access to health services to vulnerable populations, 263 thousand families in 2020 benefit from the "Free Medical Assistance Programme" and 470,00,000 families benefit from reduced-rate medical assistance.

Since the adoption of the Personal Status Code on 13 August 1956, Tunisian women's achievements have been regarded as an irreversible societal achievement. A legal and institutional arsenal is being put in place to promote gender equality and to eliminate all forms of violence against women. Tunisia ranks second in the world in the percentage of women with higher education degrees

To ensure the coordination of the SDGs and monitoring and evaluation, a National Echnic Committeewas set up consisting of SDG government sectoral focal points, representatives of national organizations, local elected officials, parliamentarians, civil society, the private sector and academics. Thiscommittee is supported by SDG working groups, created within each department. An SDG portal has been put into service by the Ministry of Economy, Finances and Appui to theemergencyin 2021 and serves as a platform for discussion and exchange.

Tunisia is committed to the development of its 2030 vision, the resulting development strategy and the five-year development plan 2021-2025.

To ensure the participation and membership of all actors, regional commissions have been setup, under the tutelage of the regional councils and sectoral commissions atx levelx of ministries. Thesecommissions were launched in early August 2020, according to the head of government's circular.

Tunisia has been reactive in mitigating the effects of the first wave of the COVID 19 pandemic. It used general confinement, which allowedit to control the pressure on its health system. It has also taken action to ensure the continuity of basic public socialservices. A special fund (18-18) has been set up to collect donations and strengthen the health sector.

To support vulnerable populations, the government has taken compensatory measures for 260 thousand needy families, 370 thousand families with limited incomes, 140 thousand low-income people and 301,000 people in variable income occupations. A plan of 23 measures has been put in place to support companies against the Covid-19 including the creation of two investment funds of 500 MDT each.

The management of the second and third wave of the COVID 19 pandemic was not as effective and the socio-economic situation deteriorated;the vaccination campaign did not begin until early March 2021.

The impact of the COVID 19 pandemic was severe. The Tunisian economy fell by 8.8% in 2020, with direct effects, lower tax revenues, an increase in the budget deficit and public debt, worrying unemployment, rising poverty and lower investment.

The fight against poverty in its variousforms, unemployment and especially young graduates,genderinequalities and regional disparities are challenges that Tunisia will still face and are priorities in its five-year development plan.

Messages Clés

Tunisie

Dans la continuité de ses engagements à la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, la Tunisie présente son second Rapport National Volontaire 2021 et réaffirme sa volonté et sa détermination de mettre en œuvre les ODD malgré un contexte de pandémie du COVID 19 très difficile.

La mise en œuvre des ODD en Tunisie s’est amorcée avec l’adoption du premier plan de développement post révolution (2016-2020), et 80 % des cibles ODD étaient en alignement avec ce plan.

La Tunisie a enregistré des progrès sur le plan démocratique, une démocratie jeune née d’un dialogue ouvert et inclusif, et a organisé fin 2019 des élections présidentielles et législatives libres et transparentes.

En Tunisie l’accès à l’électrification et à l’eau potable est quasi généralisé dans tout le pays. L’école est obligatoire et gratuite pour les enfants de 6 à 16 ans. Le taux de scolarisation des enfants de 6 ans a atteint 99.5 % pour 2019-2020.

L’État garantit l’accès aux services de santé aux populations vulnérables, 263 mille familles en 2020 bénéficient du "Programme d’Assistance Médicale Gratuite" et 470 mille familles bénéficient de l’assistance médicale à tarif réduit.

Depuis l’adoption le 13 aout 1956 du Code du statut personnel, les acquis de la femme tunisienne sont considérés comme un acquis sociétal irréversible. Un arsenal juridique et institutionnel est mis en place pour promouvoir l’égalité entre femme et homme et pour éliminer toute forme de violence faite aux femmes. La Tunisie occupe la deuxième place à l’échelle mondiale concernant le pourcentage des femmes diplômées des filières scientifiques de l’enseignement supérieur

Pour assurer la coordination des ODD et le suivi-évaluation, un Comité Technique National a été mis en place composé des points focaux sectoriels gouvernementaux ODD, des représentants des organisations nationales, des élus locaux, des parlementaires, de la société civile, du secteur privé et des universitaires. Ce comité est appuyé par des groupes de travail ODD, créés au sein de chaque ministère. Un portail ODD a été mis en service par le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Appui à l’Investissement en 2021 et sert comme plateforme de discussion et d’échange.

La Tunisie s’est engagée dans l’élaboration de sa vision 2030, la stratégie de développement qui en découle et le plan quinquennal de développement 2021-2025.

Pour garantir la participation et l’adhésion de tous les acteurs, des commissions régionales ont été constituées, placées sous tutelle des conseils régionaux des gouvernorats et des commissions sectorielles aux niveaux des ministères. Ces commissions ont été lancées début août 2020, selon la circulaire du chef du gouvernement.

La Tunisie a été réactive dans l’atténuation des effets de la première vague de la pandémie COVID 19. Elle a eu recours au confinement général, ce qui a permis de maitriser la pression sur son système sanitaire. Elle a aussi engagé un ensemble d’actions pour garantir la continuité des services sociaux publics de base. Un fonds spécial (18-18) a été créé pour collecter les dons et renforcer le secteur de la santé.

Pour soutenir les populations vulnérables, le gouvernement a pris des mesures compensatoires au profit de 260 mille familles nécessiteuses, 370 mille familles à revenus limité, 140 mille personnes à retraite peu élevée et 301 mille personnes exerçant des métiers à revenu variable. Un plan de 23 mesures a été mis en place pour soutenir les entreprises face au Covid-19 dont la création de deux fonds d’investissement de 500 MDT chacun.

La gestion de la deuxième et troisième vague de la pandémie COVID 19 n’était pas aussi efficace et la situation socioéconomique s’est détériorée; la campagne de vaccination n’a débuté que début Mars 2021.

L’impact de la pandémie COVID 19 a été sévère. L'économie tunisienne a enregistré une baisse de 8,8% en 2020, avec comme effets directs, une baisse des recettes fiscales, une augmentation du déficit budgétaire et de la dette publique, un chômage préoccupant, une hausse de pauvreté et une baisse de l’investissement.

La lutte contre la pauvreté dans ses diverses formes, le chômage et surtout des jeunes diplômés, les inégalités entre hommes et femmes et les disparités régionales sont des défis auxquels la Tunisie devra encore faire face et constituent des priorités dans son plan quinquennal de développement.

Voluntary National Review 2019

Tunisie: messages CLES

Par sa consultation nationale « la Tunisie que nous voulons », la Tunisie a contribué à la définition des ODD.
Elle réaffirme son engagement à réaliser les ODD adoptés dans son plan de développement 2016-2020, articulé autour de 5 piliers : réformes et gouvernance; hub économique; développement humain;  concrétisation des ambitions des régions; économie verte.

Le mécanisme de suivi de mise en œuvre des ODD mis en place est basé sur les bonnes pratiques d’élaboration et de suivi des plans de développement. Un Comité Technique National a été créé.
Ce comité piloté, en collaboration avec le Ministère des Affaires Étrangères, par le Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale, (« MDICI »), Ministère chargé entre autres de la planification nationale, est composé des points focaux sectoriels ODD, des représentants des organisations nationales, de la société civile, du secteur privé et des universitaires. Le comité national est appuyé par des groupes de travail ODD au sein de chaque ministère.

La préparation de ce rapport a permis à toutes les parties prenantes de participer à un processus de consultations élargies.

Avancées

  • La Tunisie est une jeune démocratie, née d’un dialogue national ouvert et inclusif, qui lui a valu le prix Nobel de la paix de 2015.
  • Elle a adopté en 2014 de manière participative et consensuelle une constitution qui consacre le caractère démocratique et civil de l’État et l’attachement aux valeurs universelles des droits de l’homme, garantit tous les droits et les libertés fondamentales telles que la liberté de conscience, la liberté d’expression et la liberté d’association.
  • L’égalité homme-femme est consacrée dans la constitution. La parité homme-femme a été introduite dans la loi électorale depuis 2011 (parité verticale pour les législatives), puis renforcée en 2018 avec la parité horizontale pour les municipales. Ainsi, 48% des candidats aux élections municipales en Mai 2018 sont des femmes et 20% des maires sont des femmes.
  • Le taux de mortalité des enfants moins de cinq ans a passé de 57 décès pour 1000 naissances vivantes en 1990 à 17 en 2018.
  • Le "Programme National d’Aide aux Familles Nécessiteuses" permet des transferts monétaires directs aux pauvres. Rapporté au Salaire Minimum Garanti, le transfert monétaire est passé de 22% en 2010 à 50% en 2019. Le taux de pauvreté est passé de 25.4% en 2000 à 15,2% en 2015 ; celui de la pauvreté extrême de 7,5% à 2,9%.
  • L’État garantit l’accès aux services de santé aux populations vulnérables : en 2018, 285 mille familles bénéficient du "Programme d’Assistance Médicale Gratuite" et 623 mille familles bénéficient de l’assistance médicale à tarif réduit.
  • L’école est obligatoire et gratuite pour les enfants de 6 à 16 ans. Le taux de scolarisation atteint 95,4% pour 2017-2018 (93,8% pour les garçons et 97,1% pour les filles).
  • Les disparités régionales constituent un défi pour la Tunisie. Le principe de la discrimination positive entre les régions est un principe constitutionnel. Le plan 2016-2020, prévoit la réduction des disparités à 30 % : 75 % des investissements publics sont alloués aux régions défavorisées (50 % de la population).
  • L’accès à l’électrification et à l’eau potable est quasi généralisé dans tout le pays.

  Défis

  • La Tunisie peine encore à relancer la croissance pour résorber le chômage.
  • Le rythme de la reprise de l’activité économique demeure faible.
  • Le décrochage scolaire, la qualité de l’enseignement, l’inadéquation entre la formation et le marché du travail restent préoccupants.
  •   La migration irrégulière des tunisiens vers l’Europe et les immigrés irréguliers constituent un défi.
  • La Tunisie est parmi les pays méditerranéens les plus exposés aux changements climatiques et au stress hydrique.
  • Le secteur énergétique est basé sur les énergies fossiles et très exposé aux variations des cours mondiaux. La Tunisie projette d’accroître la part des énergies renouvelables dans la production électrique à 12% d’ici 2020 et à 30% à l’horizon 2030. 

Prochaines étapes

La Tunisie va multiplier, avec l’appui du SNU, les efforts de sensibilisation et d’appropriation des ODD. Le gouvernement lance l’initiative d’un portail ODD, hébergé par le MDICI,  qui offre des espaces d’information, un forum de discussion…

Avec le lancement de l’élaboration de la vision Tunisie 2030, la Tunisie s’engage davantage sur la voie de l’intégration de l’agenda 2030 et de l’agenda africain 2063.

 

Focal point
Mr. Belgacem Ayed, Head of the General Committee on Sectorial and Regional Development
Ministry of Economy, Finance and Investment Support
e-mail: begacem.ayed@tunisia.gov.tn / ayedbelgacem60@gmail.com

Mr. Mohamed Maher Meddeb, Cousellor of Foreign Affairs
Ministry of Foreign Affairs, Migration and Tunisians Abroad.
e-mail: m.meddeb@diplomatie.gov.tn

Mrs. Nesrine Elmansouri
Secretary of Forgein Affairs
Permanent Mission of Tunisia to the United Nations (Alternate Focal Point at the Permanent Mission)
e-mail: nesrine.elmansouri@diplomatie.gov.tn / nesrine.mansouri.b@hotmail.com

Mr. Amin Ben Khaled
Secretary of Foreign Affairs
Permanent Mission of Tunisia to the United Nations (Main Focal Point at the Permanent Mission)
e-mail: aminbenkhaled@gmail.com



Documents & Reports

Partnerships & Commitments
The below is a listing of all partnership initiatives and voluntary commitments where Tunisia is listed as a partner or lead entity in the Partnerships for SDGs online platform
IHO Hydrography Capacity Building Programme for Coastal States

The IHO capacity building programme seeks to assess and advise on how countries can best meet their international obligations and serve their own best interests by providing appropriate hydrographic and nautical charting services. Such services directly support safety of navigation, safety of life at sea, efficient sea transportation and the wider use of the seas and oceans in a sustainable way, including the protection of the marine environment, coastal zone management, fishing, marine resource exploration and exploitation, maritime boundary delimitation, maritime defence and security, and o...[more]

Partners
International Hydrographic Organization (IGO); 87 IHO Member States (Governments); International Maritime Organization (UN); World Meteorological Organization (UN); International Association of Marine Aids to Navigation and Lighthouse Authorities (NGO)
Action Network
Sustainable Development Goals
Mediterranean Water Knowledge Platform

The establishment of a Mediterranean Water Knowledge Platform is a prerequisite to the development of sustainable policies for integrated water resources management and climate change adaptation. It aims to provide a common basis for the development of national water information systems in four pilot countries, and to deliver an assessment of water resources management and use (i.e., drafting of a white paper) by collecting and exploiting data of these systems. It will allow for an evaluation of best practices, joint management of transboundary resources, and follow-up on regional or sub-regio...[more]

Partners
* International Office for Water * Institut Méditerranéen de l'Eau * Euro-Mediterranean Water Information System (EMWIS) * Mediterranean Network of Basin Organisations * United Nations Environmental Programme Mediterranean Action Plan (UNEP-MAP) * Arab League Center for Water * Ministry of Water and Irrigation (Jordan) * Ministry of Energy and Water (Lebanon) * Ministry of Energy, Mines,...[more]
Action Network
Sustainable Development Goals
PROSOL- Solar Programme

Tunisian Solar Programme (PROSOL) is a joint initiative of the UNEP, the Tunisian National Agency for Energy Conservation and the Societe Tunisienne de l'Electricite et de Gaz (STEG) initiated in 2005. It has established a loan facility to subsidize the cost of purchasing a Solar Water Heaters. Source: World Resources Institute (2011) A Compilation of Green Economy Policies, Programs, and Initiatives from Around the World. The Green Economy in Practice: Interactive Workshop 1, February 11th, 2011 In 2005, the Tunisian government initiated its Solar Programme, PROSOL. The program aims to promo...[more]

Partners
Action Network
Sustainable Development Goals
Statements
8 Jun 2017
20 Jul 2016
21 Jun 2012
4 Sep 2002
United Nations